Stade vélodrome de Marseille

Le stade vélodrome Marseille est une enceinte sportive installée dans le 8e arrondissement de la ville. En effet, ce stade s’avère être le principal équipement sportif de la ville. Il se trouve que le stade est également le second stade de France derrière le célèbre stade de France à Paris. Complétement rénové pour le championnat d’Europe de football 2016, découvrez les particularités de ce stade qui fait parti des plus beaux du monde, en attendant la prochaine Coupe du monde 2018 qui se déroulera en Russie et qui nous fera découvrir de grands stades également.

L’histoire du stade de Vélodrome

Stade vélodrome de Marseille 1987Inauguré en 1937, le Vélodrome est utilisé par l’Olympique de Marseille pour les entrainements et bien évidemment pour les matchs du club de football. À la base, le stade pouvait accueillir plus de 35 000 places. D’ailleurs, tout au long du XXe siècle, ce stade a connu plusieurs extensions et quelques changements, dont les plus notables étaient ceux durant la coupe du monde de football en 1998 et l’euro 2016. Actuellement, le stade de Vélodrome peut accueillir jusqu’à plus de 67 000 places en tout et n’a plus son toit historique.

En effet, à l’occasion de l’Euro 2016, quelques configurations ont été mises en place afin que le stade respecte les normes tout en accueillant un grand nombre de spectateurs. Par ailleurs, le stade n’est pas exclusivement réservé pour les joueurs de football. Dans ces débuts, il accueille un grand nombre de championnat et d’autres disciplines sportives comme des courses cyclistes, des rencontres du Marseille XIII et des matchs officiels des XV de France. Il a été un terrain d’entrainement pour un club de rugby à XIII durant les années 50.

Dans ce même cadre, le stade a également accueilli des rencontres de phase de finale de championnat de France de rugby à XV et des matchs du RC Toulon, et ce sans oublier les grands concerts qui se sont déroulés sur le stade avec des stars mondiales. À vrai dire, depuis les configurations à l’occasion du championnat d’Euro 2016, le stade répond convenablement à tous les critères des stades de catégories 4 de l’UEFA et a été rebaptisé Orange Vélodrome en juillet 2016.

En réalité, la ville de Marseille demande à ériger un stade municipal en 1928, ce fut le stade de l’Huveaune, la propriété du célèbre club de la ville, l’olympique de Marseille. Le projet fut repoussé pour 1930, mais à l’occasion de la coupe du monde de 1938, la commune relance l’idée d’en faire une enceinte sportive pour les sportifs de la ville. Le 13 juin 1937, le stade Vélodrome est enfin inauguré devant plus de trente mille spectateurs.

Comme prévu, le stade accueille la coupe du monde en question et devient également un terrain de jeux pour plusieurs autres disciplines comme le football américain, le hockey sur gazon, ou encore des parties de tennis sur gazon. Suite à la Seconde Guerre mondiale, le stade est moyennement endommagé, mais d’autres compétitions sportives se sont tout de même déroulées.
Le stade connaît ses premières modifications et rénovations pour le Championnat d’Europe.

En effet, les années 70 marquent les premières modifications de ce stade à part entière, avec le remplacement des vieux projecteurs des tribunes Jean Bouin et Ganay par des pylônes de plus de 60 mètres de hauteur. Vers mars 1971, le stade augmente considérablement sa capacité d’environ 6 000 places assises. Pour ce faire, la piste cyclable a été réduite et la piste cendrée d’athlétisme a été supprimée, une révolution à cette époque.

Cette année, le Vélodrome a alors la possibilité d’accueillir plus de 55 000 places. Durant les travaux, la pelouse du stade a été complètement remplacée. D’ailleurs, la rencontre entre l’équipe de France et le Portugal en vue de la coupe du monde de football de 1984, le stade accueille un nombre exceptionnel de spectateurs, notamment plus de 54 848 spectateurs. Néanmoins, la capacité a été réduite à 42 000 places, des raisons de sécurité pour la construction des loges.

Le stade connaît un grand changement à l’occasion du championnat de la coupe du monde de 1998. Effectivement, le stade devra accueillir plus de 60 000 places pour cette coupe du monde. Par ailleurs, le stade réceptionne plus de 58 897 fanatiques de football à l’occasion de la rencontre entre l’OM et Newcastle United.

Le stade a également l’occasion d’accueillir la coupe du monde de rugby à XV en 2007, plus précisément le quart de finale opposant l’Australie et l’Angleterre, avec plus de 59 120 spectateurs. Par ailleurs, les Marseillais ont été réticents au sujet de l’architecture, notamment la suppression du toit et l’absence de la résonance acoustique. Depuis 2003, plusieurs projets ont été étudiés afin de le moderniser et également de l’agrandir.

La rénovation pour l’euro 2016

Stade vélodrome de Marseille orangeLa mairie met en avant le projet de rénovation du stade Vélodrome pour le championnat d’Europe 2016. La mairie propose son projet le 21 juin 2010, un partenariat avec le groupe Bouygues construction. Le projet de rénovation coûtera plus de 267 millions d’euros dont plus de 100 millions à rembourser en 30 ans par la mairie.

Ainsi, les 40 millions fournies par la ville de Marseille, 30 millions par le département concerné, à savoir le Bouches-du-Rhône, plus de 30 millions financés par les droits à bâtir, 30 millions provenant de l’État par l’intermédiaire de CNDS et la communauté urbaine Marseille Provence Métropole offrant plus de 20 millions d’euros pour les travaux.

À première vue, le but ultime de cette rénovation est de créer un stade respectant scrupuleusement les exigences de l’UEFA notamment pour obtenir un statut de stade cinq étoiles, équivalent de la catégorie 4. L’élément central de la rénovation est surtout la couverture du stade qui représente plus de 5 550 tonnes de structure métalliques.

D’ailleurs, la capacité du stade sera également réétudiée et augmentée pour atteindre les 67 394 places contre 60 000 auparavant. Ainsi, la tribune Jean-Bouin contiendra plus de 18 851 spectateurs et celui de Ganay plus de 22 321. Suite à la rénovation, le virage Sud accueille plus de 12 935 places et celui du Nord 12 947 places.

Le statut de stade 5 étoiles exige également l’augmentation des places VIP et l’aménagement de salons ainsi qu’un accueil VIP haut de gamme. En juillet 2016, suite à la rénovation du stade Vélodrome, il est rebaptisé Orange Vélodrome, suite à une collaboration avec Arema et Orange, incluant un contrat de naming pour 10 ans.