Windsurf, Stand Up Paddle, surf, kitesurf… Les sports de glisse se multiplient pour le plus grand bonheur des amateurs. Parmi toutes ces activités nautiques, le kitesurf est sans doute le plus en vogue.  Et comme tout sport de glisse, il nécessite de suivre un cours particulier avec un bon moniteur. En effet, intégrer une école de voile est important pour se familiariser avec son matériel de kite et apprendre les bases de ce sport à sensations.

Qu’est-ce que le kitesurf ?

Aussi appelé kiteboarding ou planche aérotractée, le kitesurf est un sport de glisse qui consiste à se tenir debout sur une planche de surf avec laquelle vous naviguerez sur l’eau pendant qu’un cerf-volant vous tracte suivant l’orientation du vent. L’aile de kitesurf est rattachée à un harnais. Semblable à une voile, c’est celle qui procure la traction nécessaire au déplacement.

Les pratiquants professionnels parviennent à faire différentes figures de freestyle. Dans tous les cas, il est important de bénéficier d’un enseignement de qualité pour apprendre le kitesurf. Évoluer sur un bon spot est aussi un prérequis pour connaître les bases de ce sport. Il faut noter qu’il est régi par des normes de sécurité établies par la FFVL (Fédération Française de Vol Libre).

Suivre un stage kitesurf pour progresser rapidement

Des moniteurs diplômés se tiennent à votre disposition pour vous enseigner le kite surf. Au cours d’un stage, ils vous encadrent pour vous permettre de progresser en toute sécurité. Il est fortement conseillé de ne pas naviguer sur l’eau sans connaissances spécifiques sur ce sport. En effet, il peut être dangereux pour les novices. Vous devez toujours être encadré par le moniteur car il est le seul capable d’anticiper les situations difficiles et de déterminer les bonnes conditions météo pour la navigation.

Un stage de kitesurf dure généralement une semaine. Durant ces quelques jours, vous apprendrez à manipuler votre aile de kite et serez initié à la nage tractée. Il faut noter qu’il n’est pas possible d’apprendre le kite en deux jours. Aussi, si une école française de voile vous propose un cours accéléré, passez votre chemin car vous risquez de perdre du temps et de l’argent. Préférez par exemple suivre un stage kitesurf dans une école du réseau Prokite Center.

Où apprendre le kite en France ?

Que vous soyez ou non débutant, prenez le temps de bien sélectionner votre école de voile. Les établissements sont nombreux en France mais vous pouvez également choisir de suivre un cours de kitesurf à l’étranger. En effet, le kitesurf est une occasion pour voyager et rencontrer d’autres passionnés de sports nautiques. Cela dit, quel que soit l’endroit, il faut toujours considérer quelques critères pour choisir une école de surf :

  • L’agrémentation : une école de kitesurf doit être agréée par la Fédération française de vol Libre. C’est l’assurance d’une pédagogie de qualité.
  • Le spot de kite: renseignez-vous bien sur la région et les conditions météorologiques car elles assurent votre progression.
  • L’équipe pédagogique: il est préférable de se faire encadrer par des moniteurs expérimentés. N’hésitez pas à demander des références pour plus d’assurance.
  • La location de matériel: une école de kitesurf doit mettre à disposition de ses stagiaires un matériel adapté.
  • Le coût: un stage de kitesurf coûte en moyenne entre 500 et 600€.
  • Les promesses: à l’issue de la semaine, les débutants doivent vivre leurs premières sensations de glisse. Attention à ne pas choisir une école qui vous garantit de faire des figures acrobatiques en seulement trois jours. Il est important de ne pas griller les étapes pour éviter tout traumatisme.